Maison

12 Produits et outils de beauté à ne jamais partager

Sans vouloir vous effrayer, de nombreux articles de soins personnels que vous utilisez pour vous nettoyer et vous sentir belle ne sont pas si propres que ça. Ce n’est probablement pas un grand choc, puisque vous les utilisez contre votre peau nue, les ramassez avec vos mains et les faites glisser sur votre bouche.

Afin de préserver la sécurité de vos outils de toilettage et de vos produits de beauté pour votre propre usage, vous devez les désinfecter régulièrement et les doser/remplacer au besoin (au revoir, maquillage périmé). Mais un autre moyen de modérer la propagation des germes et des bactéries est de s’assurer que vous êtes le seul à les utiliser. Si vous restez chez une amie pour le week-end et que vous oubliez votre déodorant, lui emprunter le sien un matin vous tuera – mais ne vous y habituez pas. Dans la plupart des cas (sauf en cas d’urgence ponctuelle), vous devez à tout prix VOUS ABANDONNER et éviter de distribuer ces articles de soins personnels à d’autres personnes.

1. Coupe-ongles

Comme votre coupe-ongles entre en contact avec la zone située sous les ongles de vos doigts et de vos orteils, il est probable qu’il soit exposé à des bactéries et des spores fongiques nocives. Si vous devez laisser quelqu’un emprunter votre coupe-ongles, désinfectez-les avec de l’alcool à friction (le vernis à ongles à l’acétone fonctionne également) et du savon antibactérien avant et après que votre ami les utilise. D’ailleurs, vous devriez les nettoyer après les avoir utilisés de toute façon. (Cette méthode de nettoyage fonctionne également pour d’autres outils de toilettage en métal comme les pinces et les rasoirs, énumérés ci-dessous).

2. Pincettes

Les pincettes peuvent être contaminées par des bactéries et d’autres germes en raison de leur proximité avec la peau ou d’autres outils de beauté germinatifs, mais le véritable problème vient du contact de la pincette avec des plaies ouvertes. Cela peut sembler dramatique, mais cela peut être aussi banal que d’atteindre un poil incarné (ne le faites pas – il y a d’autres moyens, meilleurs !) ou de provoquer accidentellement une coupure avec.

Lire  5 moyens sûrs de prolonger la durée de vie de vos vêtements

3. Rasoir

Partager des têtes de rasoir est un grand non-non. Les lames de rasoir ne se contentent pas d’écumer les poils, mais elles ramassent les cellules de la peau, les bactéries de surface et la saleté en cours de route. Et c’est le meilleur des cas : la plupart des gens se coupent accidentellement en se rasant, exposant ainsi la tête de rasoir à des infections ou à des maladies véhiculées par le sang. Votre rasoir est suffisamment sale, pas besoin d’emprunter celui de quelqu’un d’autre (ou de le laisser emprunter le vôtre). Si vous devez voler le rasoir de quelqu’un, remplacez au moins la tête de rasage avant et après utilisation.

4. Loofah

De nombreux professionnels de la beauté et dermatologues vous suggèrent de jeter votre luffa – c’est un terrain fertile pour les moisissures et les bactéries (vos mains sont bien plus propres à l’usage – et gratuites !). Mais si vous êtes un fan inconditionnel du luffa, assurez-vous qu’il est à vous et à vous seul, car en partager un est le moyen le plus simple d’échanger les microbes corporels et ceux qui sont transmis par la douche.

5. Savon en barre

Le savon en barre est un endroit facile pour piéger les bactéries qui restent collées d’une douche à l’autre. Utiliser celui de quelqu’un d’autre ou le prêter n’est donc pas, contre toute attente, très hygiénique. Cependant, vous pouvez partager votre savon si vous êtes fan de son cousin plus hygiénique, le gel douche (à condition qu’il soit présenté dans un récipient compressible).

6. Serviettes de toilette

Nous devons le préciser : Les serviettes (ou gants de toilette) usagés ne doivent pas être partagés pour les mêmes raisons que les luffas ne doivent pas être communs. Si vous avez besoin d’emprunter une serviette à une personne chez qui vous résidez (ou vice versa), faites-vous une faveur et mettez-la au lavage avant et après utilisation.

7. Mascara (et autres produits de maquillage pour les yeux)

Emprunter le mascara usagé de quelqu’un ne vaut certainement pas la peine de se faire refaire l’œil rose. Les yeux sont plus vulnérables aux infections bactériennes que la peau, et cette baguette de mascara n’en est pas moins chargée que les autres outils. Il en va de même pour l’eye-liner et l’ombre à paupières (les pinceaux aussi !).

8. Pinceaux de maquillage

C’est facile à penser, Je vais utiliser les pinceaux de ma soeur pour le fard à joues et le maquillage pour la semaine, au lieu d’emballer mes propres pinceaux.. Mais les pinceaux de maquillage ont aussi besoin d’un bain, de temps en temps – et cela& si une personne's les utilise. Les germes et bactéries potentiels sur le visage et/ou les pinceaux de maquillage d’une personne sont facilement transférés sur la peau d’une autre, ce qui pourrait causer (ou aggraver) l’acné, ainsi que d’autres problèmes bactériens potentiels.

9. Rouge à lèvres et baume à lèvres

Les produits qui entrent en contact avec votre bouche facilitent encore plus le transfert des infections virales, bactériennes et fongiques. De nombreuses maladies, comme le rhume et la grippe, se propagent par la salive et le mucus. Le partage de produits pour les lèvres ouvre également la voie à la transmission de virus, comme le virus herpès simplex 1 (HSV-1) qui entraîne une sensibilité aux feux sauvages.

10. Produits en bocal

Crème pour les yeux, gloss, correcteur, teinture pour les joues : tout produit conditionné en pot ne doit pas être distribué en commun. Si vous devez y plonger vos doigts (en portant je ne sais quoi), toucher votre visage, votre peau, vos lèvres ou vos yeux, puis y plonger à nouveau, vous ne voulez pas que les doigts de quelqu’un d’autre y soient aussi.

11. Brosse à dents et dentifrice

Votre brosse à dents est peut-être une évidence (votre bouche abrite des centaines d’espèces de germes), mais le dentifrice n’est pas non plus une bonne chose à partager. Pensez-y, la plupart des gens touchent leur brosse à dents avec l’ouverture du dentifrice tout en la pressant, c’est donc une autre façon, moins directe, de transférer les germes de la bouche d’une personne à l’autre. (Psst, l’Association dentaire américaine dit que vous devriez de toute façon remplacer votre brosse à dents tous les trois ou quatre mois).

12. Déodorant en bâton ou en rouleau

Pas de jugement, mais votre déodorant est probablement assez dégoûtant tel quel, grâce aux bactéries véhiculées par la sueur – n’invitez donc pas aussi la saleté des aisselles d’une autre personne à la fête. Vous utilisez un déodorant en spray ou un anti-transpirant ? C’est probablement mieux pour partager en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *