avril 19, 2021

9 mythes sur les aliments immunostimulants que les experts de la santé veulent que vous arrêtiez de croire

L’immunité est une priorité pour l’instant, et pour de bonnes raisons. Partout dans le monde, les gens prennent toutes les précautions possibles pour éviter la COVID-19 : distanciation sociale, lavage des mains adéquat, stockage d’ingrédients de longue conservation et précautions de sécurité lors de la livraison.

Mais comme pour toute épidémie dangereuse et très inquiétante, il est facile d’être la proie de conseils de santé trop grandioses (bien qu’apparemment rassurants) ou, pire encore, de suppléments à base d’huile de serpent qui vous promettent à tort une protection. C’est pourquoi nous avons demandé à six experts de la santé de démystifier les mythes les plus répandus sur les habitudes alimentaires qui renforcent le système immunitaire, afin que nous puissions concentrer nos efforts sur les moyens qui sont réellement efficaces.

« La vitamine C est un nutriment important pour une fonction immunitaire optimale », déclare Ali Webster, PhD, RD, directeur de la recherche et de la communication en matière de nutrition pour le Conseil international de l’information sur l’alimentation. « Cependant, des études ont montré que la prise de mégadoses de vitamine C sous forme de suppléments ne nous fait pas vraiment de bien quand il s’agit de combattre un rhume ou une autre maladie ». Dans ces cas-là, il n’est pas forcément préférable d’en faire plus, car notre corps ne peut absorber que quelques centaines de milligrammes de vitamine C à la fois, explique M. Webster. L’apport alimentaire recommandé, qui est la quantité quotidienne d’un nutriment répondant aux besoins de la plupart des gens, est fixé à 75 milligrammes par jour pour les femmes adultes et à 90 milligrammes par jour pour les hommes adultes. « Toute quantité supérieure est excrétée dans l’urine ».

Lire  Ces 5 villes américaines ont le plus grand nombre de personnes en matinée (et New York n'en fait pas partie)

2

Mythe : les super-aliments sont une panacée.

Il est important de manger sainement pour que notre système immunitaire fonctionne à plein régime. Mais il n’y a pas de « super-aliment » qui puisse nous donner par magie a boost », explique M. Webster. Selon M. Webster, manger une variété d’aliments colorés, en privilégiant les fruits et les légumes, peut nous apporter de nombreuses vitamines et minéraux, comme les vitamines A, C et E, qui jouent un rôle clé dans le système immunitaire. Ces fruits et légumes peuvent se présenter sous différentes formes : frais, surgelés, en conserve ou en bocal.

3

Mythe : Vous pouvez être infecté par un virus en touchant l’emballage d’un aliment provenant d’une épicerie ou d’un plat à emporter.

« Il n’y a aucune preuve que le fait de toucher un emballage alimentaire transmette des virus, COVID-19 compris », déclare William Li, MD, médecin, scientifique et auteur de Manger pour vaincre la maladie : La nouvelle science de la guérison de votre corps. « Toutefois, par mesure de sécurité, vous pouvez essuyer la surface avec une lingette désinfectante tout en portant des gants. Veillez à jeter la lingette correctement après avoir terminé et à vous laver soigneusement les mains avant de toucher les aliments ». Vous trouverez ici notre guide complet pour laver les produits en toute sécurité.

4

Mythe : les seuls aliments qui renforcent l’immunité sont les agrumes.

Ce n’est pas vrai ! Les agrumes, comme les citrons, les oranges et les pamplemousses, sont des sources délicieuses et précieuses de vitamine C, le moteur de l’immunité, oui. « Ce sont des aliments très utiles lorsque vous cherchez un petit remontant, mais ce ne sont pas les seuls qui peuvent soutenir la santé du système immunitaire en vous aidant à être moins malade et à raccourcir la durée de la maladie si vous en êtes malade », explique Briana Rodriquez, RD de Jenny Craig. Mme Rodriquez recommande d’augmenter votre consommation de certains de ces savoureux ingrédients afin de pouvoir ajouter des stimulants du système immunitaire à chaque repas :

  • . D’une part, il est hydratant, mais il contient également du zinc, un minéral important pour aider à gérer l’inflammation. « La volaille (comme le poulet) en est pleine à craquer. Elle contient également de la vitamine B6, qui est importante pour la formation de nouveaux globules rouges sains ». Le bouillon de poulet (bouillon d’os) contient des nutriments qui contribuent à la santé intestinale et à l’immunité.
Lire  10 aliments qui sabotent votre sommeil

5

Mythe : les aliments et les vitamines sont le seul moyen d’améliorer l’immunité.

« Un régime alimentaire riche en nutriments importants est crucial pour la santé générale et un système immunitaire fort, mais de nombreux autres facteurs liés au mode de vie jouent également un rôle », explique M. Rodriquez. Il est important de bien manger, mais nous voulons aussi nous assurer que nous faisons tout ce qui est possible pour traiter notre corps avec la CCM. Voici ses principales recommandations :

  • La plupart des pays de l’Union européenne ont adopté une politique de lutte contre la maladie, ce qui rend plus difficile la lutte contre la maladie. Les adultes ont besoin de sept à neuf heures de sommeil par nuit pour renforcer leur système immunitaire, mais avec nos vies chargées d’aujourd’hui, cela peut parfois être irréaliste. Faire de petits efforts pour atteindre ce minimum, même si cela signifie se coucher une heure plus tôt ou appliquer la règle « pas de temps d’écran » avant de se coucher pour faciliter le passage en mode sommeil, peut vraiment être utile.
  • par tous les moyens possibles. Méditer, bouger, passer régulièrement des appels vidéo avec ses amis et sa famille, ou demander l’aide d’un professionnel de la santé mentale sont autant d’options. Trouvez ce qui vous convient.
  • pour affaiblir la réponse de l’organisme contre la grippe. S’il n’est pas réaliste de les éliminer complètement, fixez-vous des limites et efforcez-vous de diminuer progressivement votre consommation.


6

Mythe : l’échinacée, les bêta-glucanes, le sureau, le reishi et d’autres compléments immunitaires sont bons pour tout le monde.

« Si la phytothérapie a certainement beaucoup à offrir en matière de soutien immunitaire, elle n’offre pas une approche universelle », explique Lizzy Swick, RD de Suggestic. « Les personnes souffrant de certains problèmes de santé, notamment de maladies auto-immunes, devraient travailler avec un prestataire formé à la phytothérapie pour créer un plan personnalisé ». N’oubliez pas : ce n’est pas parce que cela fonctionne pour beaucoup de gens et que la recherche est là toujours signifie que c’est la meilleure approche pour votre propre corps.

Lire  Comment faire disparaître les douleurs et les tensions musculaires causées par la technologie

7

Mythe : seuls des nutriments spécifiques, tels que la vitamine C et le zinc, soutiennent le système immunitaire.

Un régime alimentaire global composé principalement de vrais aliments, avec de la variété et de l’équilibre, est plus important que des nutriments isolés. « Oui, la vitamine C et le zinc sont importants, mais on ne peut pas se sortir d’une mauvaise alimentation avec des compléments », déclare Swick. « Une fois que le régime est en place, les compléments peuvent, eh bien, compléter ». En outre, les compléments doivent être utilisés de manière appropriée. Selon M. Swick, une prise excessive de zinc pendant une longue période peut en fait affaiblir l’immunité, et il est préférable d’utiliser des suppléments de zinc à forte dose dès les premiers signes d’un virus.

8

Mythe : des eaux et des boissons pour sportifs améliorées sont nécessaires pour renforcer votre immunité.

« Les eaux améliorées et les boissons pour sportifs sont souvent une source de couleurs artificielles et d’édulcorants, des choses dont nous pouvons nous passer », explique McKenzie Jones, RD pour NutriBullet. Un système immunitaire sain commence par l’établissement d’habitudes saines à long terme, notamment une alimentation riche en fruits, légumes et aliments complets, l’activité physique et un sommeil suffisant, et le souci du bien-être mental.

9

Mythe : Les fruits et légumes frais sont meilleurs que les aliments en conserve ou surgelés pour apporter des nutriments de soutien au système immunitaire.

Les fruits et légumes en conserve ou surgelés sont souvent récoltés au plus fort de leur maturité afin d’y fixer les nutriments nécessaires. « Ils constituent une excellente source d’ingrédients sains qui peuvent facilement servir à augmenter notre consommation de fruits et légumes », explique Sherene Chou, RD de NutriBullet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *